De Motobécane à MBK

MBK est un constructeur français incontournable qui a révolutionné les modes de transports grâce à ses 2-roues avant-gardes. Baptisée Ateliers de la Motobécane lors de sa création, la société voit naître son premier cyclomoteur en 1924.

Toutefois, c’est avec sa mobylette lancée en 1949 que l’entreprise se fait connaitre du large public. Voici son histoire..

Magasin Motobécane

Magasin Motobécane

Naissance et succès de la Mobylette

Motobécane est créée au début du 20e siècle par Abel Bardin, Charles Benoit et Jules Benezech, 3 ingénieurs passionnés de moto. C’est dans leur atelier de Pantin aux portes de Paris, que les 3 associés conçoivent la MB1, une moto 2 temps de 175 cm³. Dès son lancement, le succès est au rendez-vous.

Motobécane MB1

Motobécane MB1

Suivent ensuite de nombreuses évolutions qui donnent naissance à la MB2 et la MB3. En 1926, Motobécane crée Motoconfort, marque sous laquelle sont commercialisées la D45 et la série Z ainsi que bon nombre d’autres modèles qui contribuent à l’ascension du groupe.

Usine Motobécane à Pantin

Usine Motobécane à Pantin

En 1949, alors que la France est en pleine reconstruction, Eric Jolhn, ingénieur chez Motobécane-Motoconfort propose un nouveau moyen de locomotion simple et économique : la mobylette. Devenue un nom générique à l’instar de “frigidaire”, la mobylette n’est autre qu’un vélo, le BNX de Motobécane, sur lequel un moteur 49,9 cc a été greffé.

Mobylette Motobécane AV3 de 1949

Mobylette Motobécane AV3 de 1949

Tout comme ses ancêtres, cette bicyclette à moteur évolue rapidement ; elle gagne en allure, en confort et en performances. Condensé de toutes ces améliorations, la “bleue” voit le jour. Se succèdent par la suite de nombreux modèles qui marquent les générations, tel que l’AV88.

Mobylette Motobécane Bleue

Mobylette Motobécane Bleue

En 1951, Motobécane décide, par manque de place, d’installer son unité de production principale dans une ancienne usine de tissage à Saint Quentin où plus de 750 000 mobylettes seront fabriquées rien que sur l’année 1974 !

usine-motobecane-motoconfort-saint-quentin

Usine Motobecane à Saint Quentin

Aujourd’hui, la société filiale du groupe Yamaha Motor, renommée MBK industrie, demeure le premier constructeur de 2-roues 50 cc français qu’il fabrique sur son site de Rouvroy. Les mobylettes ont disparues des chaînes de production, laissant place aux nouveaux moyens de transport en vogue : les scooters.

Site de Rouvroy

Site de Rouvroy

L’histoire de la production des 2 roues dans le Saint-Quentinois

Stephan Avrillon, réalisateur de la chaîne locale Matélé basée à St Quentin dans l’Aisne, à fait appel à Michel Guiraud et Emmanuel Delville, deux techniciens Motobécane et MBK, pour retracer l’histoire de la marque créatrice de la mythique mobylette. Découvrez son reportage sans plus attendre !

Enregistrer

Copyright © 2015 - Mobylette Mag - Mentions légales